Back to menu

Albums

Quest of the Invisible

Naïssam Jalal - Quest of the Invisible

QuestCover
Obtain this album

« Dans le lumineux double album Quest of the Invisible, la magie est là, l’invisible devient palpable, le trio nous hisse de la rêverie à la transe. » – Fip

 

« Naïssam Jalal signe une œuvre majeure, intime et transcendantale. » – Qwest TV

 

« Ça faisait un petit bout de temps qu’on sentait qu’il coulait dans les veines de Naïssam Jalal l’ADN d’un chef-d’oeuvre. » – Grigri

 

« Le Beau s’appréhende les yeux fermés. Un album profondément apaisant, magnifique. » – Ena Mag

 

« Le silence résonne dans les frappes feutrées et l’invisible prend forme dans les notes répétitives du piano, le lyrisme évanescent des cordes et les réminiscences orientales des flûtes. » – Télérama

 

« Une quête qui oscille entre ombre et lumière, contemplation et transe, silence et musique. Naïssam Jalal aborde les rivages de la spiritualité avec un quartet totalement investi. » – France musique

 

« Naïssam Jalal ouvre la porte transparente qui rejoint l’espace du dedans en se tenant au fil immatériel de la musique. Huit pièces canalisées par le souffle pur de la flûte et du nay, enveloppées de chants célestes, parcourues de rythmes hypnotiques, avec la complicité quasiment surnaturelle de Leonardo Montana, Claude Tchamitchian et Hamid Drake. Ce cinquième album est son Love Supreme. » – Jazz Mag ****

 

« Cet album aussi réussi qu’étonnant, ressemble à s’y méprendre à une belle production ECM sortie du nid. » –  Jazz News (Indispensable)

 

« Dans sa quête perpétuelle de vibrations et d’émotions, la précieuse Naïssam Jalal élabore de subtiles espaces sonores riches de réminiscences et de couleurs. Un jazz hypnotique et mystique. » – Les chroniques de Hiko

 

« Un petit bijou d’une évidence désarmante, une superbe méditation introspective. » – Drame

 

« Irrigué de lyrisme, Quest of the Invisible est un opus intense et émouvant, habité de mystère et d’une plénitude apaisante. » – Amina

01/03/2019 - Les couleurs du son

Liqaa

Naïssam Jalal & Hazem Shaheen

Digipack_Liqaa visuel
Obtain this album

06/07/2018 - Institut du monde arabe

Al Akhareen

Al Akhareen

VISUEL ALBUM
Obtain this album

Coup de coeur des disquaires FNAC, un disque brûlant…

 

« Naïssam Jalal et Osloob signent un chef d’oeuvre incandescent. Souffle vital d’une émancipation révée, la flûte colombe embrasse le verbe dense et noueux comme l’olivier. C’est bouleversant. » – L’Humanité

 

« Un répertoire inédit et sans concession, une poétique poignante, un lyrisme plein d’espérance. » – Qobuz

 

« Une machine puissante qui porte ses mots de colère et ses vers d’espoir. » – Le blog de Mediapart

 

« Al Akhareen nous emportent aux plus profonds de leurs identités mêlées, de leurs rêves et de leurs Histoires, dans une ode à l’autre, aux autres. » – Regards

 

« Il plane sur ce disque un climat critique réclamant encore et toujours un esprit de résistance. » – Jazz news

 

« Une production soignée qui ne tombe jamais ni dans le cliché ni dans le clinquant. » – Citizen Jazz

 

« Un univers hip-hop jazz, soutenu par des textes mêlant révolte et mélancolie. » – Lylo

 

« Une savante combinaison de grooves urbains, de jazz et de sonorités traditionnelles, brisant frontières et conventions à travers une esthétique inédite. Une approche profonde et poétique de la notion de liberté. » – Les chroniques de Hiko

 

« Un disque intense » – Le courrier de l’Atlas

 

02/03/2018 - Les couleurs du son

Almot Wala Alamazala

Naïssam Jalal & Rhythms Of Resistance

New album
pochette-almot-jpeg
Obtain this album

4ème meilleure vente jazz en France lors de sa sortie en 2016, plus de 4000 exemplaires vendus, « Coup de Cœur 2017 » de l’Académie Charles Cros, « 4 f » Télérama, « 4* » Jazz Mag, « Indispensable » Jazz News, pour l’album « Almot Wala Almazala », « Groupe Révélation 2017 » de Citizen Jazz avec le quintet Rhythms of Resistance.

 

« Un album admirable et éblouissant » – Jazz Mag ****

 

« Nimbée de mystère et de poésie, Almot wala Almazala est un disque d’athmosphères et d’émotions, porté par un lyrisme inédit » – Télérama ffff 

 

« Sa musique est une revendication dépourvue d’apitoiement. Elle porte juste en elle la rage qu’anime notre condition humaine avec, pour aspiration, la liberté »
Libération

 

« Habité d’une profondeur spirituelle et d’une intensité captivante, Almot wala Almazala dessine un parcours fluide vif de feu et d’esprit. Bouleversant ! » – Jazz News

 

« Naïssam Jalal, en colère, meurtrie, abasourdie, horrifiée ou concentrée sur le souvenir d’une culture aujourd’hui dévastée, sa musique apparaît comme une projection directe de son âme, une peinture à vif des sentiments qui l’animent. » – Les inrocks

 

« Enracinée dans les tradition orientales, Naïssam Jalal évolue en liberté dans les interstices du jazz et des musiques improvisées, avec la précision d’une personnalité exigeante en tout. Sa musique est instrumentale mais son discours est limpide. » – Kalakuta

 

« Une musique à la portée de toutes les âmes vivantes, de toutes les oreilles à l’écoute du monde ». – La montagne

 

Novembre 2016 - Les Couleurs Du Son

Osloob Hayati

Naïssam Jalal & Rhythms Of Resistance

First album
osllob-hayati
Obtain this album

« Avec son nouvel opus Osloob Hayati « Ma façon de vivre », la flûtiste franço-syrienne révolutionne les frontières du jazz en proposant son style nomade avec son quintette Rythms of Resistance. Un voyage sans frontière dont l’objectif est d’ouvrir les esprits. » – RFI

 

« Naïssam Jalal signe un abum qui se distingue par la force de sa facture musicale et de son propos. Par son souffle fertile, elle relie avec magnificence maqams, gammes pentatoniques d’Afrique, improvisation jazz et technique du beatbox inventé par le rap afro américain. » – l’Humanité

 

 » La flutiste et compositrice franco-syrienne souffle les rythmes infinis de sa résistance, autant musicale que politique. Son langage est libre, d’une finesse rare et d’une profondeur nomade. Il se réinvente au contact de ses musiciens et de son public, à chaque concert. » – RFI

 

« Naïssam Jalal, lady flûte on the groove, a quadrillé le Moyen Orient, mais c’est sur les scènes parisiennes qu’elle s’est fait connaître (et apprécier), groovant avec sa flûte dans les galaxies jazz, orient et afro, où elle excelle. Une entreprenante et intrépide soliste, avec un groupe de jeunes loups du jazz et bien plus… » – Radio Nova

 

« La résistance invoquée par Naïssam Jalal est actuelle, elle se joue dans le patio de nos maisons planétaires et hyper connectées. Chant de tolérance, sa musique – engagée, belle, courageuse, improvisée – sonne comme un rempart contre le fanatisme religieux et le repli sécuritaire qui déchirent notre quotidien. » – Jazz News

 

 » Rebelle aux assauts virtuoses auxquels se prêtaient sa flûte traversière et sa flûte nay, cette grooveuse, préfère les ruptures de rythme, les thèmes effleurés et le suspense de l’improvisation. » – Télérama

 

« La jeune flutiste d’origine syrienne Naïssam Jalal n’est jamais plus impressionnante qu’à la tête de son propre ensemble, le cosmopolite Rhythms of Resistance. Naïssam invente une musique à son image : métissée et combative, qui fusionne des compositions d’une grande richesse mélodique, groove ondoyants, harmonies précieuses renvoyant aux musiques du Moyen- Orient et certain lyrisme modal évoquant tour à tour la musique nomade de Don Cherry et le jazz mystique obsessionnel de John Coltrane. » – Jazz Mag

 

 » La flûte de Naïssam Jalal est franche, on reconnaît sa sincérité quelque soit l’intensité du jeu engagé.  » – Citizen Jazz

 

« Avec ce premier album sous son nom, Naïssam Jalal signe un coup de maître, tant son album conviendra à la fois aux amateurs de musiques traditionnelles et à ceux qui aiment à les mâtiner. Entre deux mondes, entre deux musiques, dans cette intervalle, cette syncope où tout est possible et tout se créé. » – Sun Ship

March 2015 Les Couleurs Du Son