Back to menu

Al Akhareen

Osloob
(rap, voice, machines, beatbox, compositions)
Naïssam Jalal
(flute, nay, voice, compositions)

 

In their programme Osloob and Naïssam Jalal present an unusual combination: electrifying hip-hop – rap – with heady flights of melody from the flute. The beats and rhyming lyrics of Palestinian rapper, beatmaker and beatboxer Osloob blend perfectly with the improvisations of Franco-Syrian flautist Naïssam Jalal.

The result is a dialogue between two musicians with a seemingly perfect understanding of each other: Osloob the rhyming wordsmith delivers his verses, while Naïssam Jalal, creatively accompanying the MC’s beats, “raps” with her flute. The result is an excitingly bold and precise intermixture of sounds.

Their project title, « Al Akhareen », means « others » in Arabic. The lyrics and the music represent an interaction with the other; furthermore they appear not only as a duo, but also as a trio, accompanied by DJ Junkaz Lou, or even with a live band composed of Mehdi Chaib (sax, percussion), Viryane Say (bass), Sebastien Le Bon (drums) and DJ Junkaz Lou (turntables).

 
 

Al Akhareen

In concert

 

Music

Al Akhareen

Al Akhareen

VISUEL ALBUM
Obtain this album

Coup de coeur des disquaires FNAC, un disque brûlant…

 

« Naïssam Jalal et Osloob signent un chef d’oeuvre incandescent. Souffle vital d’une émancipation révée, la flûte colombe embrasse le verbe dense et noueux comme l’olivier. C’est bouleversant. » – L’Humanité

 

« Un répertoire inédit et sans concession, une poétique poignante, un lyrisme plein d’espérance. » – Qobuz

 

« Une machine puissante qui porte ses mots de colère et ses vers d’espoir. » – Le blog de Mediapart

 

« Al Akhareen nous emportent aux plus profonds de leurs identités mêlées, de leurs rêves et de leurs Histoires, dans une ode à l’autre, aux autres. » – Regards

 

« Il plane sur ce disque un climat critique réclamant encore et toujours un esprit de résistance. » – Jazz news

 

« Une production soignée qui ne tombe jamais ni dans le cliché ni dans le clinquant. » – Citizen Jazz

 

« Un univers hip-hop jazz, soutenu par des textes mêlant révolte et mélancolie. » – Lylo

 

« Une savante combinaison de grooves urbains, de jazz et de sonorités traditionnelles, brisant frontières et conventions à travers une esthétique inédite. Une approche profonde et poétique de la notion de liberté. » – Les chroniques de Hiko

 

« Un disque intense » – Le courrier de l’Atlas

 

02/03/2018 - Les couleurs du son